Accueil et habitat des gens du voyage

Accueil et habitat des gens du voyage

L’accueil des gens du voyage qui désirent stationner dans la Métropole est strictement réglementé. Des équipements sont dédiés à cet usage.


Où stationner ?

Le stationnement s’entend toujours pour une période limitée. Il donne lieu à une redevance qui couvre les frais liés à l’entretien des espaces et l’enlèvement des déchets.

Selon les équipements, le paiement des fluides est soit forfaitaire, soit individualisé (télégestion).

La MEL met à votre disposition :

  • une aire de grand passage de 300 places et deux aires de petits passages de 50 places chacune
    Période de stationnement autorisé: 3 semaines maximum
    Niveau d’équipement : ces aires disposent d’équipements sommaires (eau et électricité). La MEL assure le ramassage des ordures ménagères.
    Les groupes qui souhaitent y stationner se font connaître en début d’année auprès des services du Préfet. Ces derniers établissent le calendrier des arrivées et leurs durées échelonnées sur la période légale d’avril à octobre.
     
  • 13 aires d’accueil représentant 439 places
    Période de stationnement autorisé : de 1 à 3 mois maximum, dans certaines situations une prolongation jusqu’à 9 mois peut être autorisée.
    Niveau d’équipement : ces aires disposent d’un module sanitaire. Chaque emplacement est équipé d’une alimentation permanente en eau, en électricité, d’un assainissement pour les eaux usées. La MEL assure le ramassage des ordures ménagères. Fin 2018, toutes les aires d’accueil seront dotées de la télégestion pour une meilleure maîtrise de la consommation des fluides.  

    La dernière aire d’accueil créée, d’une capacité de 20 places, se situe à Wattrelos. Dans l’ensemble, les places disponibles demeurent limitées.

Aires d'accueil des gens du voyage


Je ne trouve pas de place, que faire ?

La MEL met à disposition des gens du voyage 840 places en aires d’accueil et en terrains de passage.

Pour autant, le manque de places est une réalité. Les voyageurs confrontés à ces difficultés sont invités à faire preuve de responsabilité.

Les installations sauvages sont interdites tant sur le domaine public que sur terrains privés d’autrui. Ces installations sont dommageables par les dégradations et/ou la violence qui les accompagnent.

Pour répondre aux besoins, une centaine de places supplémentaires seront créées dans les 2 ans à venir.

Par ailleurs, pour tenter d’apporter des réponses à court terme tout en privilégiant le dialogue entre le public des gens du voyage et les villes hôtes, des terrains provisoires gérés par la MEL seront progressivement mis à disposition. Ils pourront accueillir des groupes de voyageurs de 20 à 100 caravanes qui souhaitent faire une halte ou stationner plusieurs jours.

Afin d’être orientés vers les terrains les plus appropriés et pour connaître les disponibilités, les responsables de groupes sont invités à prendre contact avec

  • Véolia, gestionnaire des aires, en appelant le 06.42.00.63.96 ou
  • le conciliateur départemental des gens du voyage, Monsieur Etienne Scharf, au 06.66.27.98.46

 


Je suis installé sur une aire et j’ai une demande à formuler

  • S’il s’agit de signaler un problème technique (problème d’eau chaude, d’électricité, ou autre incident), vous pouvez vous adresser au gestionnaire des aires, société Véolia, en téléphonant au 06.42.00.63.96
     
  • Si vous avez besoin d’être accompagné dans vos démarches du quotidien (demande de logement, scolarité des enfants, suivi médical, etc.), vous pouvez vous adresser au correspondant gens du voyage de la MEL au 03.20.21.62.82

 


Je souhaite m’installer durablement


Vous relevez des publics éligibles au logement social et vous souhaitez déposer une demande de logement.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Vous êtes un ménage avec ou sans enfants, vous n’êtes pas opposé à vous séparer de votre caravane. Vous pouvez déposer un dossier auprès de votre commune de rattachement pour prétendre à un logement dans le parc de logement social géré par l’un des bailleurs présents dans la commune de votre choix.
     
  • vous êtes un ménage avec ou sans enfants, vous n’êtes pas opposé à vous séparer de votre caravane, vous pouvez également opter pour un logement en secteur diffus dans le tissu urbain existant en faisant parvenir votre demande à l’association OSLO, partenaire de la MEL pour l’offre de logements en faveur des gens du voyage.
     
  • vous êtes attaché à vivre au milieu de votre groupe familial, vous souhaitez conserver votre caravane, vous pouvez candidater pour être retenu à une opération d’habitats adaptés. Ces opérations s’adressent principalement à des groupes familiaux composés de 5 à 10 ménages. Dix communes ont inscrit ces formes d’habitats dans le cadre du Plan Local d’urbanisme révisé (projet de PLU2 arrêté le 19/10/2017). Une centaine de familles sont susceptibles d’en bénéficier dans les 10 prochaines années.

 


Logement

Le logement fait partie des préoccupations prioritaires des métropolitains. La Métropole Européenne de Lille entend répondre aux besoins de logement à toutes les étapes de la vie (étudiants, jeunes, familles, personnes âgées…).

Découvrir la compétence logement de la MEL